Flash Info :
NOUVEAUTE: L'ŒIL POUR LE DIRE ÉVOLUE POUR MIEUX VOUS INFORMER AVEC UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOMBREUSES AUTRES NOUVEAUTÉS À VENIR POUR TOUJOURS PLUS D'INFORMATION
Gérard Voisin

Gérard Voisin

Député UMP de la première circonscription de Saône et Loire de 1993 jusqu'en 2012 (prédécesseur de Thomas Thévenoud), membre honoraire du parlement, Consultant.

RECUPERATION ! Quel terme affreux lorsqu'il s'agit de politique, par les droites, les gauches ou les centres. Impossible à chaud, elle arrive lorsque l'émotion du peuple se refroidit, emportée par les jours qui passent et d'autres besoins de communication des médias. Ceux-ci sont les principaux vecteurs des sentiments et parallèlement les porteurs de toutes vérités, mais également facilitateurs de possibles MANIPULATIONS.

On dit toujours que c’est la dernière fois et que l’on a tout compris. Mais ce n’est jamais fini. Hélas, la phase finale est cette fois arrivée, elle est tombée comme un couperet. Surtout pour les victimes dont on ne peut pas dire que ce sont les dernières. Les millions de personnes qui manifestent leurs colères légitimes n’en supporteront pas plus. L’angélisme politique n’a plus de raison d’exister, nous marcherons demain, et nous penserons toujours à ces personnes victimes du massacre.

A quoi sert le vote pour la reconnaissance de la Palestine par le Parlement Français, l'inauguration du Musée de l'immigration par le Président de la République Française, et les appétits électoralistes de nos politiques dans une France recroquevillée sur elle même ?

Il faut en profiter car ce parti auquel j'appartiens pourrait bien changer de patronyme tout prochainement! D'ici là, nous pouvons nous demander si Nicolas Sarkozy qui vient d'en reprendre la tête, réussira l'exploit d'être dans le top dix, des très hauts dirigeants politiques du monde en capacité de réaliser un come-back après la perte de leur titre quelques années auparavant ( Présidentielles de 2012).

Il était une fois un petit bonhomme en mousse qui sautait, sautait...D'ailleurs, au début je l'avais nommé "sautailloux".

C'est ainsi que l'on nomme en bourgogne un homme dans l'instabilité de comportement et de positionnement. Avec une allure primesautière et le bec toujours ouvert, il était aussi "Blanc-bec".

Compte à rebours des présidentielles 2017

2014 © LPLD - L'Œil Pour Le Dire | Tous droits réservés