Flash Info :
NOUVEAUTE: L'ŒIL POUR LE DIRE ÉVOLUE POUR MIEUX VOUS INFORMER AVEC UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOMBREUSES AUTRES NOUVEAUTÉS À VENIR POUR TOUJOURS PLUS D'INFORMATION
Gérard Voisin

Gérard Voisin

Député UMP de la première circonscription de Saône et Loire de 1993 jusqu'en 2012 (prédécesseur de Thomas Thévenoud), membre honoraire du parlement, Consultant.

Le Journal de Saône et Loire parle d’un passage éclair à la commémoration du 11 novembre à Cluny . Il aurait été bien qu’il honore autrement que de cette manière furtive et silencieuse ce centenaire. Il était attendu dans la Ville Préfecture et autre commune ou il s’est fait excuser, et nous le retrouvons en « visiteur spectateur inopiné » ailleurs et semble-t-il de manière hors protocole.

Les médias ont avancé ces dernières semaines que « quelques amis » tentaient « d’exfiltrer » Thomas Thévenoud hors de son statut politique délicat depuis plusieurs semaines. Sa démission éventuelle de son siège de Député est maintenant liée à l’accord d’une grande entreprise privée qui en le cooptant en son sein, de préférence à l’étranger, rendra son départ de l’Assemblée Nationale acceptable par le bref Secrétaire d’Etat du Gouvernement Valls, redevenu Député, mais sommé de toutes parts de quitter également le Parlement.

Aujourd'hui plus encore que ces derniers jours, les députés de gauche particulièrement, mais aussi de droite, ont dénoncé l'absurde présence de Thévenoud en commission à l'Assemblée Nationale ce mercredi matin, juste un moment mais sans être présent de 15h à 16h lors des questions au gouvernement.

Il y a toutes sortes d’oiseaux dans la nature. En rédigeant ces quelques lignes, j’ai (réellement) devant ma fenêtre, dans un petit sapin, une nichée permanente de colombes. J’aime les couples de cette race. Elle a toujours été pour moi le sigle de l’unité Européenne, et avec une brindille dans le bec, l’image de la paix dans le monde.

RESTER OU NE PLUS ETRE: TELLE EST LA QUESTION POUR THOMAS THÉVENOUD !

Je t’aurais dit il y a quelques jours encore « mon cher Thomas », mais aujourd'hui c’est tout simplement impossible malgré la sympathie entre collègues qui s’est installée entre nous depuis ton élection aux législatives de 2012, date de mon éviction de l’Assemblée Nationale.

Compte à rebours des présidentielles 2017

2014 © LPLD - L'Œil Pour Le Dire | Tous droits réservés