Flash Info :
NOUVEAUTE: L'ŒIL POUR LE DIRE ÉVOLUE POUR MIEUX VOUS INFORMER AVEC UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOMBREUSES AUTRES NOUVEAUTÉS À VENIR POUR TOUJOURS PLUS D'INFORMATION EN 2018
Cedrik Viala

Cedrik Viala

‎Journaliste/Reporter indépendant, Directeur de la rédaction du site L'oeil Pour Le Dire (LPLD) http://www.lpld.fr

Forêt de dizaines de câbles électriques vétustes et entremêlés dans l'un des quartiers populaires de Manille, capitale des philippines, peuplée de 1,7 millions d'habitants.
Cette ville d'une mixité sociale ahurissante, où le moderne symbole de réussite sociale s'entrechoque avec l'ancien et la misère, permet d'observer parfois un saisissant contraste, à l'image de cette rue située dans un quartier populaire adjacent au quartier huppé de New Port, où se trouvent de nombreux palaces et centres commerciaux ultras modernes de la capitale philippine.

Appelée autrefois Maynilad, faisant référence à une plante à fleurs blanches poussant dans la mangrove, Manille est la capitale des Philippines depuis le XVIe siècle (1571). Située sur l'île de Luçon, la ville est à 7 km de l'aéroport international Ninoy Aquino.
Véritable mégapole d'une population totale de 12 millions d'habitants (2014), "Métro Manille" englobe 6 grandes villes, dont Manille (1,7 million d'habitants), et 12 autres plus petites villes. Située dans la baie de Manille en mer de Chine méridionale et traversée par la rivière Pasig, la capitale des Philippines est à la fois ancienne et moderne, riche et pauvre, avec ses plus de 500 bidonvilles. Les embouteillages y sont permanents et les moyens de transport sont très nombreux. Les taxis sont disponibles pour environ 100 pesos le trajet, soit environ deux euros, ainsi que trois lignes de métro aérien.

INTERVIEW : RABIA FRANOUX MOUKHLESSE
Propos recueillis par Cédrik VIALA

Des années de mise en garde auraient dû favoriser la réflexion et la préparation d’un tel texte et finalement, il est proposé à l’arrachée, en quelques jours. Ubuesque !

Première remarque : les conditions de préparation et d’élaboration de ce texte ne sont pas dignes de l’enjeu et du fonctionnement de notre démocratie. Si des mesures d’urgence doivent être prises, qu’elles le soient de façon provisoire et que l’on nous donne le temps de peser les risques de ce Patriot Act agrément d’une French touch.

Inquiète de la recrudescence des actes islamophobes perpétrés en France au lendemain des attentats parisiens, la communauté Magrébine en France et à l’étranger dans son ensemble, est en émoi. Certains médias provocateurs, vont même jusqu’à comparer ce retour en force du « fascisme » à celui de la fin des années 30, dont l’un d’entres eux, marocain, ose mettre en scène le Président Français, affublé d’un uniforme Nazi et de la moustache du dictateur allemand!

2014 © LPLD - L'Œil Pour Le Dire | Tous droits réservés