Flash Info :
NOUVEAUTE: L'ŒIL POUR LE DIRE ÉVOLUE POUR MIEUX VOUS INFORMER AVEC UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOMBREUSES AUTRES NOUVEAUTÉS À VENIR POUR TOUJOURS PLUS D'INFORMATION EN 2017


LE NOUVEAU "GRAND DEPART..."

LE NOUVEAU "GRAND DEPART..."

Ce ne sont pas les cent jours de Napoléon, ce n’est pas Bonaparte à Arcole! Non, mais c’est une bataille de plus que je mène pour mes idées, l’ultime, que mes amis et mes adversaires de gauche et de droite se rassurent.

J’ai scrupuleusement continué comme je le souhaitais et comme je m’étais engagé à poursuivre semaine après semaine depuis 2012, une vie dans le monde parlementaire, et particulièrement à l’Assemblée Nationale. Plus présent que certains députés dont c’est une obligation, j’ai ainsi pu rester en contact avec celles et ceux qui comptent dans les « appareils » politiques, mais également sur le terrain départemental, élargi en d’autres lieux plus excentrés, par les avancées informatiques et les réseaux sociaux incontournables aujourd’hui.

En ce début d’année 2016, je m’engage sur les voies des « primaires de la droite et du centre » pour trouver dans le consensus le plus fort ou au moins le plus raisonnable, la personnalité qui sera déclarée NOTRE candidat. Je me réjouis déjà de cette reprise du débat politique qui sera, je l’espère, le plus respectueux possible. J’ai coutume de dire que ce n’est pas toujours le meilleur ou la meilleure qui gagne, surtout quand c’est moi qui les gagne… Mais il faut en passer par là pour espérer gagner les prochaines élections présidentielles et immédiatement après, les législatives.

Député UMP j’étais, candidat « LES RÉPUBLICAINS », je serai, dans la continuité. Attaché à ma circonscription législative de naissance, celle de Mâcon et 1re de Saône et Loire, je serai à nouveau candidat pour plusieurs raisons liées à la situation politique et économique nationale, mais aussi parce qu’un grand « ménage » doit être exécuté en Mâconnais-Beaujolais-Clunisois, afin de redonner un député de la droite et du centre pour la Saône et Loire, « LES RÉPUBLICAINS », notre Département n’en possédant plus aucun.

Les élections départementales et régionales n’ont pas dégagé de leaders pour ce type d’élections nationales. À gauche et à droite, trois ou quatre candidats potentiels sont considérablement affaiblis par déchéances de mandats, ou « survie » peu honorable en absence de règles législatives suffisantes et résistante à la hiérarchie socialiste la plus élevée, puisque concernant le Président Hollande, le Premier Ministre Valls ou bien encore le Président de l’Assemblée Nationale, Bartolone !

Connaissant parfaitement la vie politique et administrative de la France, libre de tout mandat pouvant créer un cumul de représentation aujourd’hui déclaré dépassé, sans « gamelle » attachée aux pieds, avec une sagesse revendiquée, car la France va en manquer, je pourrai ainsi engager une succession par la présence, en suivant immédiat d’une personnalité jeune, qui à tout moment aura la taille de prendre la suite, dans une majorité de droite et une France apaisée et dynamique. Stoppant ainsi, parallèlement le déclin Mâconnais, et sa faiblesse politique illustrée par la terre brûlée qui est aujourd’hui la notre.

Je déclare donc aujourd’hui mon engagement sans retour. Depuis trois ans, la Fédération 71 UMP devenue, "Les Républicains", est inexistante! C’est donc en parallèle de mes actions politiques décrites précédemment, un engagement pour moi que de reconstruire, avec les adhérents de qualité et motivés, et particulièrement avec une présidence, un bureau et un comité départemental fondamentalement reconstruit, une « maison » solide et obligatoire pour sortir notre famille politique du marasme où elle s’est enfoncée depuis plusieurs années...

Gérard Voisin

Député UMP de la première circonscription de Saône et Loire de 1993 jusqu'en 2012 (prédécesseur de Thomas Thévenoud), membre honoraire du parlement, Consultant.

Connectez-vous pour commenter

Charte Ethique Professionnelles des Journalistes

2014 © LPLD - L'Œil Pour Le Dire | Tous droits réservés