Flash Info :
NOUVEAUTE: L'ŒIL POUR LE DIRE ÉVOLUE POUR MIEUX VOUS INFORMER AVEC UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOMBREUSES AUTRES NOUVEAUTÉS À VENIR POUR TOUJOURS PLUS D'INFORMATION EN 2017


C'EST UN ÉCHEC DE PLUS MONSEIGNEUR!

Discours du président de la République trois jours après les attentats parisiens en novembre dernier devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles. (Crédit Elysées.fr) Discours du président de la République trois jours après les attentats parisiens en novembre dernier devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles. (Crédit Elysées.fr)

Touchez ma bosse Monseigneur… mais les carottes sont cuites! À gauche comme à droite, tout le monde a compris que les navettes entre l’Assemblée nationale et le Sénat ne permettront pas au Monarque républicain de retourner à Versailles en carrosse doré. Les Françaises et les Français réclament de la sécurité. Il ne faut pas leur mentir via des pantomimes grossières que n’auraient pas pu écrire les pamphlétaires les plus redoutables du siècle de Louis le Quatorzième. Le Roi est nu. Le vote de mercredi à l’Assemblée nationale ne change rien, même si les 3/5 qui seraient requis à Versailles pour la révision constitutionnelle n’ont été dépassés que de 7 voix. Avec au total,317 voix « pour », il en fallait 310. Maigre collecte…vous avouerez!

Alors maintenant il faut leur dire à nos compatriotes quelle est la réalité. Au milieu des décombres d’imbroglios, la majorité du Sénat votera un texte différent en rendant les trois cinquièmes hors de portée du couple exécutif pour cette révision qui ne sert à rien, sauf son affichage qui vaut cher à leurs yeux. Les Françaises et les Français, nous leur devons la vérité, et le but est déjà atteint, la République a déjà pris ses dispositions. Le superfétatoire n’est pas digne en ces circonstances tragiques, il est donc indigne de gribouiller la Constitution.

Ne prenant pas la direction de Versailles, le monarque républicain sera tenté de fuir avec sa famille politique du côté de « Varennes ». Ceux qui calculaient à droite que sauver le monarque de gauche les ferait grandir en prévision des grandes échéances électorales se trompent, car voter « pour » c’est se diluer dans ce grand magma dont beaucoup de politiciens de gauche et de droite tombés, les deux pieds dedans, osent dire maintenant qu’ils sont hostiles à une réforme qui « ne sert à rien ».

Alors, fouette cocher! Ne pas l’arrêter au relais de poste. Sinon c’est le faire revenir à l’Élysée. Il est préférable qu’il s’en aille tout seul… Souvenons-nous que Louis XVI fut guillotiné pour rien. Il est inutile de récidiver deux siècles plus tard. Que Monsieur Hollande en 2017 reparte de son propre chef pour rejoindre ses prédécesseurs au Conseil Constitutionnel. Mais cette fois avec la tête sur les épaules...

Gérard Voisin

Député UMP de la première circonscription de Saône et Loire de 1993 jusqu'en 2012 (prédécesseur de Thomas Thévenoud), membre honoraire du parlement, Consultant.

Connectez-vous pour commenter

Compte à rebours des législatives 2017

Contributeurs LPLD

2014 © LPLD - L'Œil Pour Le Dire | Tous droits réservés