Flash Info :
NOUVEAUTE: L'ŒIL POUR LE DIRE ÉVOLUE POUR MIEUX VOUS INFORMER AVEC UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOMBREUSES AUTRES NOUVEAUTÉS À VENIR POUR TOUJOURS PLUS D'INFORMATION EN 2017


LES CONCURRENTS DISPARAISSENT...D'AUTRES VONT SUIVRE AU PROCHAIN NUMERO !

Le 12 avril dernier, Gérard Voisin député honoraire en campagne pour les législatives en compagnie de François Fillion à Rillieux-la-Pape, avant son meeting à Eurexpo à Lyon. (Crédit D.R) Le 12 avril dernier, Gérard Voisin député honoraire en campagne pour les législatives en compagnie de François Fillion à Rillieux-la-Pape, avant son meeting à Eurexpo à Lyon. (Crédit D.R)

Pourquoi n'a-t-il pas choisi la voie de son "pair", de son "frère", le célèbre Cahuzac ? Il l'a pourtant démoli à la commission "anti-fraudeur" de l'Assemblée nationale. Ce dernier fut bien plus malin, et pour échapper à la déchéance parlementaire, comme d'autres à l'Assemblée nationale et au Sénat, démissionna de son siège pour une meilleure situation dans une adversité qui conduit irrémédiablement à l'opprobre général, et au choix tardif de l'habit noir des prétoires, ou plus simplement à l'apprentissage de la comédia, celle dell'arte politique...avec déchéance possible à la clé.

Dans l'attente d'un verdict acté en pleine période de campagne législative en mai, campagne dont il a justement refusé l'obstacle avant une inéligibilité quasi  certaine de cinq ans, d'un possible verdict de sursis de prison d'un an, et autres paiements en souffrances, il est avec son épouse, conjointe dans l'affaire bien nommée " Thomas Thévenoud", comme à son habitude, sauf celle de briguer un nouveau mandat de député, se la joue" petit bonhomme en mousse", décomplexé comme si tout cela était sans conséquence.
Il laissera passer le temps, temps qui manquera par contre à d'autres qui sont d'une génération qui n'a plus le temps d'attendre, elle ! Et puis, il redémarrera tel l'oiseau de sa branche. Cependant, ce qui est grave pour les traditionalistes, c'est que cette situation à gauche, est gravement une copie conforme avec celle de droite dans une circonscription pourtant paisible habituellement, comme la 1ère de Saône et Loire, à Mâcon/Cluny. Deux déchus, cela ferait mauvaise image dans les grands miroirs de Bourgogne Franche-Comté du Sud ...
Attente du verdict à l'encontre des époux Thévenoud, suivi de celui de la République lorsqu'elle aura proclamé son champion, nous voici, électrices et électeurs, administrés, dans l'expectative de la représentation nationale, que l'on espère sereine après beaucoup de turbulences en pays lamartinien. Un pays où je n'oublie pas ce qui m'a fait, ce milieu prolétaire "sain et généreux" pour une puissante force vitale.
Nous sommes donc, comme je l'avais souhaité dès 2012, en attente du verdict d'une réélection de député que je sens toujours en moi, après une pause où les "déchus", en pleine vague rose de 2012, aujourd'hui sur le sable, ont trouvé un terrain propice pour bouger un socle qui désormais a retrouvé son assise. Les situations politiques ne sont que cercles concentriques, et quand la boucle est bouclée, le rose s'estompe et l'arc-en-ciel libère les couleurs de la démocratie.
Qu'elles sont belles les couleurs de la République lorsqu'elles sont lavées de multiples souillures et retrouvent l'honneur, la probité, la transparence et enfin une sérieuse compétence.

Gérard Voisin

Député UMP de la première circonscription de Saône et Loire de 1993 jusqu'en 2012 (prédécesseur de Thomas Thévenoud), membre honoraire du parlement, Consultant.

Connectez-vous pour commenter

Compte à rebours des législatives 2017

Contributeurs LPLD

2014 © LPLD - L'Œil Pour Le Dire | Tous droits réservés