Flash Info :
NOUVEAUTE: L'ŒIL POUR LE DIRE ÉVOLUE POUR MIEUX VOUS INFORMER AVEC UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOMBREUSES AUTRES NOUVEAUTÉS À VENIR POUR TOUJOURS PLUS D'INFORMATION EN 2017


PETITE INTERROGATION A UN AN DE LA PRESIDENTIELLE: 49,3 OU DISSOLUTION?

Gérard Voisin, député honoraire, et candidat aux législatives 2017 dans la 1re circonscription  de Saône et Loire au remplacement de Monsieur Thévenoud qui pour bon nombre de citoyens a failli à sa tâche et à l'honneur du Parlement Français. Gérard Voisin, député honoraire, et candidat aux législatives 2017 dans la 1re circonscription de Saône et Loire au remplacement de Monsieur Thévenoud qui pour bon nombre de citoyens a failli à sa tâche et à l'honneur du Parlement Français.

Même quand on croit qu'il est tout près d'être obligé de dissoudre l'Assemblée nationale, il réussit à sauver sa majorité. Ce n'est pas qu'il tienne à celle-ci, au point où il en est. Il y a plus d'un an déjà, il avait un genou à terre. Et il s'était relevé, chanceux comme un chat sur le bord de la gouttière, ses soupirantes miaulantes lui donnant l'oxygène pour redécoller en éternelle quête de reconquête de l'emploi d'abord, de l'économie ensuite. Il sait pertinemment que le reste n'a plus aucune importance pour sa survie présidentielle.

Aujourd'hui, balloté par des «Nuits debout», des luttes intestines entre ses ministres du premier rang, des groupes parlementaires de gauche qui lui retirent la confiance, dans une oscillation de 12 à 18% de Françaises et de Français qui croient encore un peu en lui. Assiette trop petite pour regagner un deuxième mandat et malgré tout, il espère en doutant.

La dernière loi entrée en discussion, loi sur le travail, censée freiner, à défaut de stopper nette l'inexorable montée du chômage, est combattue par le monde du travail avec des manifestations de grande envergure qui se dérouleront à nouveau le 12 mai prochain, jour même du premier vote de l'Assemblée qui dans un marathon de plus de 5 000 amendements, dont l'essentiel est déposé par les députés de gauche. La trop longue marche pour aboutir à une mort annoncée débutera alors...

Alors 49.3 ou pas, les vibrations sont fortes. Cette arme détestée et continuellement critiquée jadis par la gauche est à la porte de ses élus. Manuel Valls l'imposera sans coup férir, s'il le faut. Les députés de gauches, tout particulièrement, savent qu'en cas de dissolution ils seront peu nombreux à pouvoir revenir au Palais Bourbon. Ils "avaleront" donc sans broncher "l'arme fatale". C.Q.F.D.

Néanmoins, comme beaucoup de monde a oublié qu'un Président de la République française peut dissoudre l'Assemblée à l'heure de son choix, y compris dans la dernière année de son mandat, François Hollande peut sacrifier le dernier rêve de son Premier ministre et se refaire une santé personnelle avec une cohabitation d'avant dernière heure, en jetant aux orties cet abominable et peu démocratique engin tant reproché aux gouvernements successifs de droite.

J'apprécierais toutefois ce scénario que j'attends depuis un certain temps comme étant inéluctable compte tenu de la très grande faiblesse du monarque républicain, François Hollande. Mais je ne veux pas prendre mes rêves pour des réalités. Et le monde politique français est aujourd'hui tellement fractionné, qu'il est difficile de consolider dans l'esprit d'une issue certaine et belle pour la France. Attendons patiemment, et peut-être que ce long week-end ensoleillé de l'ascension permettra de pallier à autant d'égarement. L'espoir fait vivre!

Gérard Voisin

Député UMP de la première circonscription de Saône et Loire de 1993 jusqu'en 2012 (prédécesseur de Thomas Thévenoud), membre honoraire du parlement, Consultant.

Connectez-vous pour commenter

Charte Ethique Professionnelles des Journalistes

2014 © LPLD - L'Œil Pour Le Dire | Tous droits réservés