Flash Info :
NOUVEAUTE: L'ŒIL POUR LE DIRE ÉVOLUE POUR MIEUX VOUS INFORMER AVEC UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOMBREUSES AUTRES NOUVEAUTÉS À VENIR POUR TOUJOURS PLUS D'INFORMATION EN 2018


PLUS D’ÉTAT, EN URGENCE…

Image saisissante, prés de trois semaines après les attentats sanglants parisiens, du trottoir où se trouve la terrasse de "La belle équipe" où 19 personnes ont trouvé la mort un vendredi 13 novembre 2015 qui restera à jamais gravé dans notre histoire contemporaine. (Crédit D.R) Image saisissante, prés de trois semaines après les attentats sanglants parisiens, du trottoir où se trouve la terrasse de "La belle équipe" où 19 personnes ont trouvé la mort un vendredi 13 novembre 2015 qui restera à jamais gravé dans notre histoire contemporaine. (Crédit D.R)

L’État d’urgence est décrété depuis trois semaines et pourrait être prolongé à six mois, une première depuis la guerre d’Algérie. C’est le branle-bas de combat d’un gouvernement qui n’a su protéger ses concitoyens, et compte désormais démontrer à la face du monde qu’il met tout en œuvre pour éradiquer l’islamisme qui gangrène nos territoires, au plus profond de notre démocratie. Première touchée, notre jeunesse en mal d’identité, de reconnaissance et de sensation… dont certains osent emporter dans leur radicale médiocrité, des innocents dans un océan de douleurs.

Il aura fallu 130 nouvelles victimes, depuis les 17 premières du mois de janvier dernier, pour réagir. Mais cette fois c'est sûr, nos politiques nous le promettent, cela ne se reproduira plus. Bilan de ce sursaut sécuritaire, 2200 perquisitions administratives, plus de 300 gardes à vue, trois moquées fermées, pour radicalisation… Il reste toutefois quatre protagonistes dans la nature, dont l’un aurait déjà rejoint les rangs de Daesh en Syrie.

Au programme de cette sémantique belliqueuse; état d’urgence, état de siège, haussement de Vigipirate, couvre-feu, France en guerre contre l’islam radical, attaques aériennes en Syrie avec nos rafales qui larguent leurs bombes sur de pseudo cibles "Daeshienne", provoquant de terribles dommages collatéraux… Femmes, enfants, innocents, victimes à leur tour de notre terreur... Car le temps est à l’action, terminé l’immobilisme ! il faut agir et agir vite, montrer que nous ne sommes pas des victimes, bomber fièrement le torse, imposer nos valeurs, car personne ne peut s’en prendre impunément à notre pays sans en payer le prix! Œil pour œil, dent pour dent…loi du talion quand tu nous tiens!

Mais cette opération anti terroriste, consécutive à tant d’inaction accumulée, ne démontre-t-elle pas que nous avons d’ores et déjà perdu la partie? Que devient la loi renseignement, chronophage en temps et en hommes, l’augmentation des effectifs de la police et de la gendarmerie, qui ne semblent toujours pas actée, sachant qu’aucun personnel supplémentaire ne pourra venir prêter main-forte aux forces de l’ordre avant un délai de deux ans minimum?

Stop, changeons de conversation, voulez-vous? Tiens par exemple, la COP 21, qui sous huitaine, doit apporter le consensus mondialisé escompté par notre président à grand coup de communication. L'objectif principal? Marquer historiquement son quinquennat, en s’imposant en véritable chef de guerre, aussi bien contre Daesh que contre ce satané réchauffement climatique! L'homme fait bonne figure dans ces moments pénibles et troublés, il décolle d’ailleurs dans les sondages avec plus de 20%...quelques jours avant les régionales, quelle aubaine! Il ose même faire un petit aller et retour de deux heures sur le porte-avion Charles-de-Gaulle, histoire de démontrer qu'il est bien conscient du malaise qui plane sur la France et que ses conseillers en Com' sont au travail.

Chut…, que les mécontents détracteurs se taisent enfin! Qu'ils accomplissent leur devoir citoyen, en votant comme il faut, afin de remercier dignement cette gouvernance imperturbable qui a su prévoir, puisque qu’elle gouverne! Laissons là les 42.000 nouveaux chômeurs, qui viennent s'ajouter à la longue liste d’indigents que les restos du cœur vont devoir prendre en charge. Nos politiques, eux, ont bien autre chose à faire, ils s’affrontent en cœur contre un FN qui fait peur, mais peur à qui ?

Cedrik Viala

‎Journaliste/Reporter indépendant, Directeur de la rédaction du site L'oeil Pour Le Dire (LPLD) http://www.lpld.fr

Connectez-vous pour commenter
2014 © LPLD - L'Œil Pour Le Dire | Tous droits réservés